Conférence USTH & PLMCC


Le jeudi 23 novembre 2017, les étudiants de la promotion Marguerite Duras du Master 2 Droit de la coopération économique et des affaires internationales ont eu l'opportunité d'assister à la conférence organisée par l'University of Science and Technology of Hanoi (USTH), et par le Product Lifecycle Management Competency Center (PLMCC).


Il est à rappeler que les deux organisateurs incarnent un lien fort entre le Vietnam et la France et sont le terreau d'une entente entre leurs gouvernements respectifs sur le plan industriel.

La conférence, intitulée "Digital transformation preparing for the 4th Industrial Revolution", a permis aux étudiants de la promotion de développer leurs connaissances en matière d'innovation notamment, et de réfléchir à la manière de préparer les transformations technologiques à venir.

Les étudiants ont d'abord pu écouter le discours d'ouverture prononcé par le recteur de l'USTH, M. Patrick Boiron, qui a communiqué sur la réussite du PLMCC, et tout particulièrement sur sa collaboration avec Dassault Systèmes.


La conférence désormais lancée, la promotion Marguerite Duras a eu l'honneur de s'informer sur le monde de demain auprès d'intervenants spécialistes, qui ont partagé leurs connaissances en anglais ou bien en vietnamien avec la présence d'un traducteur.


C'est ainsi que le Professeur Jean Louis BIAGGI, directeur du PLMCC, a pu expliquer à l'auditoire que le PLMCC est un partenariat entre l'USTH, Dassault Systèmes et la République Française. Il a ajouté que ce centre de formation professionnelle était multi-disciplinaire dans la mesure où il s'intéressait à des domaines divers tels que les mathématiques, la mécanique, l'électronique, le management, l'analyse fonctionnelle et l'utilisation de logiciels.


Par la suite, M. Jérôme Rétif, responsable des programmes académiques en Asie du Pacifique Sud pour Dassault Systèmes est intervenu sur la scène afin de présenter à l'auditoire les diverses révolutions industrielles apparues par le passé, et se résumant de cette façon :


- 1ère Révolution Industrielle : la mécanisation et la création du moteur à vapeur,


- 2ème Révolution Industrielle : la production de masse et l'assemblage à la chaîne,


- 3ème Révolution Industrielle : l'automatisation, l'apparition des ordinateurs et le développement de l'électronique,


- 4ème Révolution Industrielle : l'arrivée des robots, des systèmes intelligents, du digital, des cobots (robots travaillant avec les humains), ainsi que de l'intelligence artificielle.


Il a ensuite précisé que les clients de Dassault Systèmes étaient leaders dans l'industrie et l'innovation dans les domaines des transports, de la marine, de l'aérospatial, de la défense, des hautes technologies, des biens de consommation ainsi que de l'architecture.


Enfin, M. Rétif a abordé les conséquences de tels progrès technologiques sur le marché du travail, puisqu'il suppose que 50% des métiers humains actuels sont voués à disparaître, mais il prédit la création de nouveaux emplois nécessaires à cette 4ème Révolution Industrielle.


Les étudiants ont ensuite pu écouter d'autres intervenants tels que M. Pierre Pussault, chef concepteur technique pour LeGroup qui leur a présenté une innovation technique dénommée le processus d'estampage. Est ensuite intervenu le Docteur Thai Minh Quan, ingénieur en mécanique de matériaux et structures, qui a communiqué sur la conception d'ailes d'avions innovantes.


Puis le Professeur Akira Saito, Directeur général pour Y-TEC VN a pris la parole à son tour pour présenter "the Engine mount", un moteur de voiture anti-vibration.

Et enfin Madame Séverine Blanc-Serrier, directrice du PLMCC à Hô-Chi-Minh a conclu sur l'innovation en matière de 3D.


Une table ronde était ensuite prévue afin d'échanger sur les relations entre le monde universitaire et industriel, uniquement en vietnamien.


Les étudiants de la promotion Marguerite Duras n'ont donc pas pu y participer. Pour autant ils en ont profité pour retourner à l'Université Nationale du Vietnam afin de débattre du sujet et tenter de répondre à des questions juridiques sur le thème de la conférence, à savoir prévoir les mesures nécessaires en matière de Recherche et Développement, mais aussi concernant la protection de la propriété intellectuelle et industrielle en vue de favoriser les acteurs du monde de demain, qui développent de nombreuses innovations techniques.


La promotion adresse donc ses plus sincères remerciements aux organisateurs de la Conférence, qui leur a permis d'acquérir autant de connaissances nouvelles que de soulever de pertinentes interrogations quant à l’avenir juridique en ce qui concerne l’innovation et le progrès en général.


Recent Posts

Archive

Follow Us

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon