Scooter/Motorbike

Au Vietnam, la Motorbike est le mode de transport le plus utilisé. Il est facile d’utilisation et peut faire office d’à peu près tout (transport familial, transport de marchandises …). Si vous souhaitez prendre une motorbike, s’offre à vous deux possibilités: acheter une motorbike ou en louer une. 

1. Acheter une motorbike

 

Il est assez facile d’acheter une motorbike par le biais des réseaux sociaux (il existe des groupes facebook vous permettant de l’acheter puis de la revendre) ou encore par le biais de garages qui reprennent des motorbikes, les réparent (généralement il ne s’agit que de les repeindre pour les rendre « neuves ») et les revendent. 

Dépendant de la motorbike, les prix sont généralement autour de 200/300 dollars. Toutefois, aucune motorbike n’est neuve au Vietnam et il vous faudra prendre en compte le coût des réparations tout au long de l’année qui, s’il est généralement peu élevé pour les petits dysfonctionnements, peut s’avérer assez cher à la fin et n’est donc pas forcément la solution la plus économique!


2. Louer une motorbike

 

Il existe plusieurs loueurs de motorbikes à Hanoï qui ont chacun leurs avantages et leurs défauts. Tout d’abord, il est à savoir qu’il existe plusieurs types de motorbikes que l’on regroupe généralement en deux catégories : les automatiques et les semi-automatiques.


Si le coût ne varient pas vraiment entre les deux, il pourra varier selon le modèle que vous choisissez (entre modèle de base / et modèle plus haut de game). 

Si vous avez un doute entre automatique et semi-auto, il est conseillé de commencer par un automatique au début, et de switcher avec un semi-auto par la suite, d’autant plus si c’est la première fois que vous conduisez à un scooter. 

En ce qui concerne les enseignes où vous pouvez louer une motorbike, on en retrouve particulièrement trois où la majorité des étudiants ont loué une motorbike.

Phung Motorbike

 

  • Avantages : enseigne à taille humaine où le personnel parle assez bien anglais et assez disponible lorsque vous avez un souci avec votre motorbike. Le prix est en général de 1 000 000 de dôngs/ mois (soit environ 35 euros). 

  • Inconvénients : cette enseigne se situe dans le old quarter, ce qui est moins intéressant lorsque vous vivez dans Tay Ho district. Autrement, en ce qui concerne la caution vous avez le choix entre deux formules: soit de laisser votre passeport (ce qui est déconseillé) ou 1 000 000 de dôngs avec votre carte d’identité (pièce d’identité non demandée pour les autres enseignes). Enfin, ne dispose pas d’un grand stock de motorbikes et il peut être utile de contacter l’enseigne pour vérifier la disponibilité. 

Minh Motorbike

  • Avantages : l’enseigne se situe pas trop loin de l’université et dispose généralement d’un stock ce qui fait que vous n’avez généralement pas besoin d’attendre pour louer une motorbike. Pour la caution, il suffit de laisser 1 000 000 de dôngs et le prix de la location est de 800 000 dôngs / mois. 

  • Inconvénients: Du fait d’un nombre assez grand de clients, les temps d’attente chez Minh Motorbike peuvent être assez longs (entre 30 minutes et 1 heure selon la raison de votre venue). De plus, si vous pouvez avoir l’impression que l’anglais est assez bien maitrisé par Minh, la communication peut s’avérer compliquée notamment lorsque votre scooter vous a laissé tomber. 

 

Vietmotors

  • Avantages : l’enseigne se situe dans le nord de Tay Ho ce qui est pratique lorsque vous habitez dans Tay Ho district. L’anglais est bien maitrisé avec un service d’une bonne qualité. En ce qui concerne le prix: celui-ci est assez proche des deux autres et dépend du scooter que vous louez. La caution est de 1 000 000 de dôngs par mois. 

  • Inconvénients : sa localisation est un inconvénient lorsque que vous n’habitez pas dans le district de Tay Ho. N’a pas forcément un grand stock de motorbikes et il peut être utile de contacter l’enseigne pour vérifier la disponibilité. 

 

Pour ceux qui se demandent s’il n’est pas dangereux de conduire une motorbike à Hanoï: effectivement, conduire à Hanoï est assez dangereux et la circulation peut s’avérer déboussolante. Toutefois, conduire à Hanoï n’est pas impossible et irresponsable. D’autant plus qu’une fois les réflexes de conduite vietnamienne acquis, vous verrez qu’utiliser un scooter est très pratique. Le tout est de rester toujours prudent sur la route, de garder en tête que la conduite à Hanoï est radicalement différente de celle en France, et enfin de rouler doucement - car si un accident ne peut pas toujours être évité, les conséquences de celui-ci peuvent être largement réduits de par la vitesse que vous adoptez ! 

 

Par ailleurs, s’offre d’autres possibilités de transport pour ceux ne souhaitant pas conduire une motorbike :

  • Grab, pour cela il suffit de télécharger l'application et vous pourrez payer par CB ou bien espèces.

  • Le bus.

  • La gentillesse de vos camarades.